LE BRÉSIL
TAILLÉ SUR MESURE
newsletter
EN ES
Accueil

Accueil > Regions > Bahia et Salvador > Bahia et Salvador

La Bahia & Salvador, Histoire & Nature

La Bahia, l’un des plus grands États occidentaux du Brésil, fut le foyer du développement de la colonisation du pays, et constitua durant plus de deux siècles l’un des enjeux majeurs dans la lutte entre les puissances européennes pour le contrôle du Brésil et l’exploitation de ses richesses.

L’Etat doit son nom à la baie de tous les saints (Bahia de todos os santos), sur les berges de laquelle a été érigée la ville de Salvador, dont le nom est indissociable de la Bahia (son nom complet n’est-il pas « Salvador da Bahia » ?)
C’est évidemment Salvador, incontournable avec sa vitalité populaire, son sublime centre historique, son carnaval incandescent, qui monopolise l’attention et les honneurs.
Il serait cependant injuste de réduire la région à cet important centre urbain, la Bahia regorgeant de sites à découvrir.

Circuits

Salvador

La Bahia & Salvador, histoire & nature
La Bahia, l’un des plus grands Etats occidentaux du Bresil, fut le foyer du développement de la colonisation du pays, et constitua durant plus de deux siècles l’un des enjeux majeurs dans la lutte entre les puissances européennes pour le contrôle du Brésil et l’exploitation de ses richesses.
L’Etat doit son nom à la baie de tous les saints (Bahia de todos os santos), sur les berges de laquelle a été erigée la ville de Salvador, dont le nom est indissociable de la Bahia (son nom complet n’est il pas « Salvador da Bahia » ?)
C’est évidemment Salvador, incontournable avec sa vitalité populaire, son sublime centre historique, son carnaval incandescent, qui monopolise l’attention et les honneurs.
Il serait cependant injuste de réduire la région à cet important centre urbain, la Bahia regorgeant de sites à découvrir.

Littoral ou Recôncavo

Sur le littoral, la nature sauvage et les lieux branchés cohabitent en harmonie.
Au nord, la côte de coco et son enfilement de plages aux noms célèbres, Arembepe, Imbassai, Costa do Sauipe et surtout Praia do Forte, sa vedette un peu surfaite.
Au sud, les îles de la petite (enfin on s’entend) baie de Camamu.
Sur Tinharé, on se plongera dans l’effervescence de Morro de São Paulo, station la plus en vogue du moment, tandis que sur Boipeba, notre préférée, on se délectera de la vigueur et de la beauté de la nature.

A l’intérieur, le Recôncavo désigne la zone agricole qui épouse les contours de la baie de tous les saints. De l’élevage, un peu de tabac, un peu de maraîchage, beaucoup de canne à sucre, c’est la recette qui a assuré la prospérité de la région, et représente toujours une part importante de son économie.
Éparpillées dans les cultures, de nombreuses traces du passé, à Cachoeira, São Francisco de Paraguaçu, São Felix … font d’une excursion dans le Recôncavo un voyage dans le temps.

Alors, en plus d’un passage à Salvador, une virée sur le littoral ou une plongée à l’intérieur ? Nous on a choisi, c’est fromage ET dessert !

Mangue Seco

Mangue Seco ou la terre de Tieta do Agreste

Mangue Seco, petit village de pêcheurs perdu entre immenses dunes de sable blanc et cocotiers au nord de Bahia, est sorti de l’ombre suite à la publication de l’ouvrage "Tieta do Agreste" de Jorge Amado, un des plus grands auteurs brésiliens.
Depuis 1977, année de publication du livre, l’histoire pleine de sensualité et critique sociale a été adaptée pour le cinéma et la télévision.
Mangue Seco est alors devenue une destination touristique. Les choses n’ont pas l’air d’avoir changé. Nous sommes encore dans un tout petit village de 300 habitants avec ses 45 km de plage déserte coincé entre les dunes qui se déplacent sous l’effet du vent.

Voyage Brésil Nature et Plage - Mangue Seco à Bahia

Mangue Seco

 

Mangue Seco

MANGUE SECO / DECOUVERTE

Mangue Seco vous proposera des paysages à couper le souffle hors des sentiers battus. Incursion qui à également l’avantage de vous proposer un avant goût des paysages si connues du Nordeste.

En savoir plus

Côte du Cacao

La Côte du Cacao, d’Ilheus à Itacaré

Située au sud de Salvador, la Côte du Cacao s’étend sur plus de 180 kilomètres d’Itacaré à Canavieiras.
Cette région représente un véritable havre de beautés naturelles : plages vierges, de vastes plantations de cocotiers au coeur de la forêt Atlantique, zones de mangroves et rivières slalommant les plantations de cacao.
L’héritage culturel et architectural des années de gloire de la culture de "l’Or Noir" (au cours des XVIIIe et XIXe siècles) est encore bien présent, notamment dans les principales villes de la région. On y retrouve de vieilles fermes, avec ses maisons coloniales, des chapelles et églises ainsi que d’anciens moulins.
Les villes d’Ilhéus et d’Itacaré représentent un savoureux mélange de culture et nature.

A Ilhéus, vous pouvez y apprécier l’architecture coloniale. A proximité, Itabuna est la ville du célèbre écrivain Jorge Amado qui a immortalisé dans ces œuvres les beautés et les histoires des barons du cacao de Ilhéus - les plus célèbres : Gabriela, Cravo e Canela - quelques fermes de cacao sont ouvertes aux voyageurs curieux pour expliquer et montrer toutes les étapes de la récolte, sans oublier une délicieuse dégustation pour éveiller tous les sens.

Située à 71 km de Ilhéus, la petite ville d’Itacaré offre quant à elle une grande variété de paysages : des plages à belles vagues pour le surf, des cascades et rivières, un environnement idéal pour la pratique de sports d’aventure.
Après une belle journée de plage, dégustez un délicieux jus naturel dans la rue Pituba, où se concentre les boutiques, bars et restaurants de la ville.

Côte du Cacao

 

Côte du Cacao, d’Ilheus à Itacaré

La côte du cacao vous propose un savoureux mélange de paysages à couper le souffle et d’héritage culturel de l’époque de la culture du cacao.

En savoir plus

Porto Seguro & Trancoso

A Costa do Descobrimento (La Côte de la Découverte)

Des falaises, des rivières, des récifs, des communautés indigènes en bord de mer, de l’eau turquoise. Vous êtes sûrement entre Porto Seguro et Trancoso, région du sud de l’État de Bahia.

Considérée comme le berceau de l’histoire et de la culture brésilienne, la région est plus connue sous le nom de Côte de la Découverte, classée au Patrimoine Naturel Mondial par l’UNESCO en 1999.
Le 22 avril de 1500, les caravelles de Pedro Álvares Cabral débarquent à Porto Seguro après la longue traversée de l’Ocean Atlantique. Les Portugais posent le pied sur les terres brésiliennes.
Le 2 mai, Cabral et ses 13 bateaux quittent la région en laissant sur place deux détenus avec pour mission d’apprendre la langue et les coutumes des Indiens Tupiniquins.

Dans les années 70, Trancoso a été (re) découverte par des jeunes hippies qui cherchaient un endroit plus proche de la nature et plus calme. La beauté de ses plages a suffit pour en faire aujourd’hui l’une des destinations à la mode du Brésil, et encore préservée.

Parmi les activités sur place : vous pourrez en savoir plus sur les Indiens Pataxó du côté de Porto Seguro et Santa Cruz da Cabrália ou simplement profiter des belles plages de Arraial d’Ajuda et Trancoso.

Côte de la Découverte

 

Côte de la Découverte : Porto Seguro et Trancoso

Porto Seguro, Arraial d’Ajuda et Trancoso : découvrez les lieux paradisiaques classés aux patrimoine naturel mondial par l’Unesco. Plus communement appellé : la Côte de la Découverte, marquée par l’arrivée des portugais sur le sol brésilien en 1500.

En savoir plus



OBTENIR UN DEVIS