LE BRÉSIL
TAILLÉ SUR MESURE
newsletter
EN ES
Accueil

Accueil > Blog > Sur le terrain > Le Carnaval au-delà de Rio

Retour

Le Carnaval au-delà de Rio

Quelle image vous vient en tête lorsque vous pensez au Carnaval au Brésil ? Pour ceux qui connaissent un peu, forcement, cela sera le défilé des écoles de samba à Rio de Janeiro. Au maximum, les "trios elétricos" de Salvador. Les multiples facettes de cette festivité sont mal connues des touristes. Quand il s’agit du Carnaval, chaque région fait à sa manière.

OURO PRETO


Plûtot connue pour son histoire, la minéralogie et son architecture coloniale, la ville tranquille de Ouro Preto se transforme radicalement et attire des milliers de touristes durant le Carnaval. Le long de ses ruelles pentues, passent les "blocos" au son de leurs batucadas. La ville, patrimoine de l’Unesco, possède une grande université fédérale dont les étudiants, vivant en colocation, ouvrent les portes de leurs "repúblicas" (similaire à des fraternités américaines) à une dizaine de touristes. Les repúblicas de filles reçoivent des garçons, les republicas de garçons reçoivent des filles. Tout le monde danse et chante dans la rue, personne n’y dort.

- PARATY


Les villes d’architectures coloniales sont douées pour célébrer le Carnaval. A Paraty, ville située au sud de Rio, la fête est une rencontre entre la musique et la mangrove. Il se prénomme le "bloco da lama" (bloc de vase), rassemblement de plusieurs milliers de participants s’enduisant le corps entier de vase. Depuis 15 ans, ils sont de plus en plus créatifs et intégrent À leur bain de boue des deguisements de zombies ou d’autres personnages d’horreur. Tout le monde danse, chante avant de finir dans la mer pour laver le corps et l’âme.

- OLINDA & RECIFE


Pas de samba durant ce Carnaval, mais de la musique regionale - le maracatu et le frevo dansés avec une petite ombrelle colorée. C’est une des fêtes les plus authentiques du Brésil avec une manifestation culturelle très particulière. Le samedi de Carnaval, dans le quartier, São José a Recife, se déroule le plus grand bloco du monde - le Galo da Madrugada qui attire 2,5 millions de personnes. Çela fait du monde !

- SÃO PAULO


La plus grande ville du Brésil, centre financier du pays fait des efforts depuis des années pour avoir son prpre Carnaval. Ils ont réussi et aujourd’hui la fête a lieu dans un Sambodrome (projet de Oscar Niemeyer comme celui de Rio). Pendant deux jours 14 écoles de samba dpefilent comme des professionnels. Les défilés se déroulent le vendredi et samedi, deux jours avant les célèbres défilés de Rio. Moins fameux certes mais bien meilleur marché.

- MANAUS / CARNABOI


Au même moment que les autres brésiliens dansent la samba, la ville de Manaus, porte d’entrée de l’Amazonie, fête le Carnaboi (Carna - boeuf). Hommage a la festivité folklorique du Boi-Bumbá célebrant la mort et la résurrection de l’animal. La musique est régional comme la toada, tecno-brega et les déguisements de style indigène. La fête se déroule durant deux jours au Sambodrome local.