Voyages sur mesure au
Brésil
newsletter
Accueil

Accueil > Regions > Pantanal Sud et Nord > Pantanal Sud et Nord

Le Pantanal Sud & Nord

Terre ocre, végétation omniprésente et marécages à perte de vue, le décor est planté. Cette vaste plaine, inondée la moitié de l’année, ne demande qu’à dévoiler son extraordinaire biodiversité.
Avec ses faux airs africains, c’est une véritable explosion de couleurs, de cris et de battements d’ailes qui attend le visiteur, un royaume animalier à portée de main et d’une densité unique en Amérique du sud.

Important : Pour un séjour dans la région du Pantanal, nous vous conseillons d’éviter la saison des pluies, qui s’étend de début décembre à fin mars. Elle se caractérise notamment par une hausse du niveau des eaux (ce qui n’entrave en rien la réalisation des excursions) et par la prolifération des moustiques, ce qui peut constituer une gêne réelle.

Le Pantanal en vidéo pour vous donner un avant goût !

 

Circuits

Pantanal Sud

Le Pantanal Sud, véritable symphonie naturelle conçue par un compositeur génial, se dévoile dans toute sa splendeur à qui n’hésite pas à endurer des conditions de confort sommaires.

La région de Bonito, peu connue (on se demande pourquoi), idéalement située entre le Pantanal et les chutes d’Iguaçu, deux sites majeurs de l’écotourisme brésilien, offre parmi les plus belles possibilités de rencontrer des animaux en pleine nature.
Expérimenter Bonito, c’est la certitude de vivre une aventure inoubliable. L’incroyable transparence de l’eau de ses rivières est due à une forte concentration en carbonates, qui permettent la cristallisation en un temps record des impuretés et autres déchets organiques en roche sédimentaire. Le résultat de ce phénomène naturel est une eau cristalline, transparente à plus de 40 mètres dans des fonds colorés (bleu, vert, marron, rouge) où évoluent en toute quiétude quantité de poissons d’eau douce, plus insolites les uns que les autres, et pouvant atteindre près d’un mètre de long.
Muni d’une combinaison néoprène, d’un masque et d’un tuba, le voyageur a l’impression de se trouver dans un fabuleux aquarium grandeur nature. Et la probabilité de croiser des singes, un perroquet, des aras, un toucan, un fourmilier est assez grande. Il suffit de faire une pause, d’enlever son masque et de lever la tête. De retour sous l’eau, les chanceux croiseront peut être une loutre pour un ballet improvisé ! Bonito est un site tout simplement incroyable.

Bonito

La région de Bonito, peu connue (on se demande pourquoi), idéalement située entre le Pantanal et les chutes d’Iguaçu, deux sites majeurs de l’écotourisme brésilien, offre parmi les plus belles possibilités de rencontrer des animaux en pleine nature.
Expérimenter Bonito, c’est la certitude de vivre une aventure inoubliable. L’incroyable transparence de l’eau de ses rivières est due à une forte concentration en carbonates, qui permettent la cristallisation en un temps record des impuretés et autres déchets organiques en roche sédimentaire. Le résultat de ce phénomène naturel est une eau cristalline, transparente à plus de 40 mètres dans des fonds colorés (bleu, vert, marron, rouge) où évoluent en toute quiétude quantité de poissons d’eau douce, plus insolites les uns que les autres, et pouvant atteindre près d’un mètre de long.
Muni d’une combinaison néoprène, d’un masque et d’un tuba, le voyageur a l’impression de se trouver dans un fabuleux aquarium grandeur nature. Et la probabilité de croiser des singes, un perroquet, des aras, un toucan, un fourmilier est assez grande. Il suffit de faire une pause, d’enlever son masque et de lever la tête. De retour sous l’eau, les chanceux croiseront peut être une loutre pour un ballet improvisé ! Bonito est un site tout simplement incroyable.

Important : Pour un séjour dans la région du Pantanal, nous vous conseillons d’éviter la saison des pluies, qui s’étend de début décembre à fin mars. Elle se caractérise notamment par une hausse du niveau des eaux (ce qui n’entrave en rien la réalisation des excursions) et par la prolifération des moustiques, ce qui peut constituer une gêne réelle.

Pantanal Nord et Nobres

Le Pantanal Nord est un véritable paradis écologique.

A peine a-t-on pénétré dans le Pantanal via l’une des rares pistes surélevées, que le maladroit Jabiru (du haut de son mètre et encapuchonné de noir), symbole du Pantanal, nous accueille et nous invite en son domaine. Ce grand oiseau n’est qu’un formidable spécimen parmi une multitude d’espèces qui peuplent cette région quasi vierge d’activité humaine. Aigles, faucons, martins-pêcheurs, cormorans ou milans surgissent de toutes parts tandis que les magnifiques aras (les grands perroquets) bleus, rouges, jaunes se laisseront surprendre à l’aurore ou au crépuscule.
La piste d’accès emprunte régulièrement des ponts de bois à partir desquels il est aisé d’observer des caïmans, le plus souvent immobiles sous le soleil au bord des points d’eau.
Plus tard, à dos de cheval ou lors d’une balade à pied, nous partons à la rencontre de groupes de coatis ou de familles entières de capybaras, énormes rongeurs très présents dans tout le Pantanal (600 000 individus dans la région).

Au cœur d’un des bosquets qui parsèment le gigantesque marécage, notre guide « pantanero » nous livrera les secrets de cet environnement hostile et passionnant : plantes médicinales, arbres « mangeurs d’arbres », ainsi que les moyens mis en œuvre par l’homme pour s’adapter à ce milieu si particulier.



OBTENIR UN DEVIS